Articles taggés Haute Dispo

image.png

[Lync] Haute Disponibilité avec Kemp : Partie 1

0

Comme la messagerie, devenue indispensable et critique, les infrastructures de communications unifiées rentrent dans le même rang.

Si la téléphonie est implémentée sur Lync, la disponibilité est encore plus importante.

Pour cela, Microsoft certifie des solutions de load balancing (hardware et software) pour Lync : http://technet.microsoft.com/en-us/lync/gg269419

Kemp Technologies fait partie de ces solutions et propose des produits pour les produits Microsoft comme Lync, Exchange ou bien encore Remote Desktop.

image

Exchange-2010-logo

La série d’articles détaille les étapes nécessaires à la configuration d’une infrastructure Lync avec la version virtuelle du HLB. (Pour les serveurs Front – end et les serveurs Edge)

  • Configuration de Lync

Avant de se lancer dans la configuration du HLB, l’infrastructure lync doit être configurée. L’environnement est pour le moment composé des serveurs suivants :

kemp

Le pool “Lync Enterprise” est composé de deux serveurs.

  • Configuration du HLB

L’édition virtuelle existe pour les deux grandes solutions de virtualisation. La version de test est téléchargeable sur le site de kemp. Une fois importée sur votre serveur de virtualisation, vous pouvez lancer la machine.

Connectez vous ensuite sur l’interface d’administration https://192.168.1.101. Acceptez le certificat non valide pour continuer.

kemp1

Attention : L’adresse MAC de la machine doit être définie en mode statique, car la licence est liée à cette information.

Une clé de licence est requise pour activer le load balancer (même en version d’évaluation). Copiez votre “access code” et utilisez le formulaire pour créer une demande www.kemptechnologies.com/activate-vlm/

kemp2

Vous obtiendrez une clé de licence par mail. Copiez-là dans la zone de texte et cliquez sur “Set License”.

kemp3

Dernière étape avant d’accéder à l’interface d’administration, renseignez un mot de passe pour l’administrateur de la machine.

  • Configuration Système

Avant de se lancer dans la configuration de la VIP, les paramètres Système de l’appliance doivent être renseignés. Pour cela vous pouvez utiliser l’interface graphique (ou l’assistant en console). Tous les paramètres sont regroupés dans la section “System Configuration

    • Configuration de l’adresse IP

Dans le menu “Interfaces”, cliquez sur “eth0”, et renseignez l’adresse sous la forme 192.168.1.252/24.

    • Configuration de la passerelle par défaut

Cliquez sur “System Configuration”, “Route Management” et sur “Default Gateway”.

image

Si votre réseau possède différents subnets, vous avez la possibilité de rajouter des routes manuellement dans le menu “Additional Routes”

    • Configuration du hostname et des serveurs DNS

Cliquez sur “System Configuration”, “Route Management” et sur “Hostname”.

image

Puis cliquez sur “DNS Configuration” pour renseigner l’adresse IP des serveurs DNS et le suffixe de votre zone interne.

image

    • Configuration supplémentaires

Vous pouvez également configurer des informations supplémentaires comme le serveur NTP avec votre contrôleur de domaine, le service d’alerte par mail, etc …

Dans la prochaine étape, j’aborderai la configuration de la VIP, des certificats et de la topologie Lync pour l’utilisation d’un HLB.

Merci à Patrick Redknap et Andrew Gorman pour m’avoir sollicité afin de tester les solutions Kemp.

[Exchange] Configuration d’un CAS Array pour la Haute Dispo cliente

0

Le Client Access Server Array permet d’associer les serveurs Exchange 2010 à une URL afin d’assurer la haute dispo au niveau de l’accès des clients.

La commande permet d’associer la liste des CAS de l’organisation à une VIP (Virtual IP), qui peut être configuré sur des serveurs en NLB, ou sur un load balancer physique. Cette fonctionnalité peut également être utilisé si vous n’avez aucun des deux, l’’enregistrement DNS pointera vers un de vos serveurs Exchange 2010 (attention vous risquez de rencontrer des erreurs DNS sur les clients).

  • Dans la console DNS, créez un enregistrement (Type A ou CNAME) qui pointe vers votre VIP ou vers l’un des serveurs CAS Exchange :

ScreenShot043

  • Ouvrez une fenêtre PowerShell Exchange 2010, et entrez la commande suivante :image

Elle permet de créer le CAS Array. Vous devez passer en paramètre un nom que vous aurez défini, le nom du site AD contenant les serveurs, et le FQDN crée dans l’étape précédente.

  • La dernière étape consiste à associer cette URL aux différentes banques, pour que les clients puissent utiliser cette enregistrement DNS dans la configuration du client Outlook, ou bien encore pour la connexion à Outlook Web App :image

Par défaut, l’attribut “RPCClientAccessServer“ est le FQDN du serveur sur lequel la base de données à été crée.

 image

Nous modifions la valeur de cet attribut en positionnant le FQDN utilisé précédemment.

Vous pouvez maintenant accéder à l’un des serveurs en utilisant cette URL.

Haut de page