Articles taggés Lync 2013

[Lync] Configuration de la Lync Room System

2

Lors de la première Lync Conférence en février 2013, Microsoft a annoncé la sortie d’un équipement de salle nommé “Lync Room System”. Ce produit est élaboré en collaboration avec différents constructeurs comme Smart Technologies, Polycom ou bien encore Crestron.

Il offre une expérience très simple de la conférence avec Lync et très interactive : Vidéo, Tableau blanc avec écran tactile (voir même l’utilisation de stylo pour écrire), etc …

Il est configurable aussi bien sur un serveur on premise que sur Office 365.

2705.clip_image0024_0FE1E765

Par ce post, je souhaitais détailler la partie technique de la LRS. Il faut tout d’abord savoir que le système est quasiment identique sur chaque écran (sauf les outils de gestion du matériel qui diffère en fonction des constructeurs) : Il s’agit d’un Windows 7 embedded et d’un client Lync en mode UI Suppression Mode.

Le système n’est pratiquement pas (voir pas du tout) accessible sauf via la section d’administration (Firewall, Propriétés avancées, Update, …). Le passage d’un environnement à l’autre (Utilisateur à administrateur et vice versa se fait par un redémarrage de la machine). Surtout ne vous inquiétez pas c’est un peu long ! Je reviendrai sur cette contrainte qui est corrigée en partie depuis peu.

Configuration du compte

Microsoft à publié un guide de déploiement spécifiant toutes les étapes pour la création du compte AD, Exchange et Lync disponible ici

Je vous conseille de suivre précisément les étapes pour ne rien oublier et éviter aller – retour sur la configuration.

  1. Création de la boîte aux lettres type “Salle” sur l’infrastructure Exchange (Cette action créera un utilisateur désactivé)
  2. Configuration de la boîte : Cette étape permet de configurer certaines fonctionnalités comme l’auto réponse, le message pour le mailtips, ou encore la configuration automatique du sujet

    Sous Exchange 2010, toutes les fonctionnalités sont paramétrables dans la console EMC. Sous Exchange 2013, c’est un peu plus compliqué :

    • Auto Réponse : dans les propriétés de la boite aux lettres sous “Réservation des délégués

    image

    • Configurations avancées via Powershell : ajouter le nom de l’organisateur dans le sujet du mail, supprimer le paramètre de confidentialité, …
  3. Activation du compte AD et configuration d’un mot de passe
  4. Activation du compte “Meeting Room” sous Lync 2013 (vous avez également la possibilité de configurer un numéro de téléphone pour joindre directement la LRS par téléphone)
  5. Configuration d’une policy de conférence pour la LRS

Vous pouvez maintenant configurer le compte sur la LRS et joindre une conférence.

Attention : Si vous ajoutez l’équipement dans le domaine active directory il est préconisé de positionner le compte Ordinateur dans une OU en bloquant l’héritage des GPO.

Lync Room System Admin Portal

Microsoft a publié en début de semaine un exécutable permettant la configuration d’un nouveau site web sur le serveur Lync. Vous pouvez maintenant manager vos LRS depuis un portail web.

Avant de lancer l’installation vous devez suivre les fiches technet suivantes : http://technet.microsoft.com/en-us/library/dn436324.aspx

Une fois installé, vous pouvez accéder à l’interface en utilisant l’URL : https://<LyncPoolName>/lrs

image

image

Enjoy !

[Lync 2013] Comment consulter les logs ?

0

Si vous avez administré un peu la plateforme Lync 2010, vous devez être famillier avec le programme “Snooper” et cette icône Clignement d'œil. Celui existe toujours, le principe de récupération des logs à un peu changé.

En effet dans la version précédente, le programme d’installation ajouté un composant ‘”Lync Debugging Tool”. Avec Lync 2013 celui ci n’existe plus, son remplaçant est le service CLS (Centralized Logging Service)

Il y a un avantage et un inconvénient :

  • Il n’est plus nécessaire de collecter les logs sur chaque machine de l’infrastructure, un agent est déployé sur chaque serveur de l’infra
  • La sélection des composants à suivre ne se fait plus via une interface.

Pour récupérer les logs, voici les étapes à suivre :

  • Sur l’une des machines de l’infrastructure Lync, ouvrez une interface Lync Management Shell.
  • Pour obtenir la liste des scénarios disponibles, entrez la cmdlet suivante :

Get-CSClsScenario | ft Identity

Si les scénarios par défaut ne correspondent pas à votre recherche ou si vous souhaitez des détails sur une partie de la communication, la cmdlet “New-CsClsScenario” permet de créer des scénarios personnalisés.

  • Pour démarrer la collecte des traces, entrez la cmdlet ci-dessous :

Start-CsClsLogging -Scenario AlwaysOn

image

Des paramètres supplémentaires peuvent être ajoutés comme par exemple pour préciser le temps de collecte (4H par défaut), un pool particulier, etc …

L’ensemble des agents vont démarrer sur les serveurs et enregistrer les informations

68c90811-5cf9-4a84-95b7-ea9ffc61eac4

  • Vous pouvez rejouer la communication qui pose problème. Une fois terminée, utilisez la cmdlet suivante pour synchroniser les informations

Sync-CsClsLogging

  • Exportez ensuite les logs dans un fichier :

Search-CsClsLogging -OutputFilePath C:\sip.log

  • Pour arrêter, vous pouvez utiliser la cmdlet ci dessous :

Stop-CsClsLogging -Scenario AlwaysOn

Celle ci doit être exécutée pour chaque scénario lancé

Vous pouvez maintenant consulter le résultat de votre collecte. Télécharger les outils de debug pour Lync 2013 sur le Download Center. Une fois installés, lancez l’outil “Snooper” disponible dans le répertoire :

C:\Program Files\Microsoft Lync Server 2013\Debugging Tools

Ouvrez le fichier et vous obtenez la liste des traces :

image

Cliquez sur l’onglet “Messages” pour obtenir les transactions SIP.

image

Attention : Il est possible que cet onglet soit vide. L’outil est sensible au format de la date et de l’heure. Mettez votre serveur en format US et vous devriez obtenir les informations.

image

Si vous sélectionnez une ligne, l’ensemble de la transaction est surligné en jaune. Vous pouvez afficher la transaction sous une forme plus compréhensible en cliquant sur l’icône “Call Flow” :

image

image

 

Enjoy !

[Lync 2013] Erreur lors de la configuration du SQL mirroring

0

Pour mettre en place une architecture hautement disponible, Lync 2013 supporte l’utilisation du SQL Mirroring pour les différentes bases de données (Contrairement à Lync 2010, le SQL Failover Clustering n’est plus supporté). L’avantage de celle-ci est que la configuration est entièrement réalisée par le Topology Builder.

La configuration de cette fonctionnalité se fait relativement facilement en suivant les prérequis suivants :

  • Les serveurs SQL doivent être en version : SQL 2008 R2 Standard ou Enterprise / SQL 2012 Standard ou Enterprise et SQL 2012 Express pour certain rôles (plus d’infos http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/gg398990)
  • N’oubliez pas de configurer le witness sur un serveur ne faisant pas parti de l’infrastructure SQL. Vous pouvez utiliser une version SQL Express pour la configuration du witness. Il est également nécessaire de configurer les droits sur le share (Droits sur le partage et sur le dossier) avec le compte de service spécifié ci-dessous.

Voici quelques erreurs SQL que vous pouvez rencontrer :

An error occurred: « Microsoft.Rtc.Management.Deployment.DeploymentException » « The SQL Server server.contoso.local\LYNC is running under account admin@contoso.local. Mirroring cannot be setup unless SQL server service runs under a network service account, virtual account, local system account or a domain account. »

Résolution

Vous devez les configurer avec un compte du domaine. Vous devez spécifier le compte sous la forme “DOMAIN\USERNAME” et non pas “USERNAME@DOMAIN”.

System.Data.SqlClient.SqlException: The Database Mirroring endpoint cannot listen on port 5022 because it is in use by another process

Résolution

Si vous utilisez les mêmes serveurs SQL pour les databases (CMS, Persistent Chat, Monitoring et Archiving) mais avec des instances différentes, il est nécessaire de spécifier un port différent pour chaque instance.

System.Data.SqlClient.SqlException: Une erreur liée au réseau ou spécifique à l’instance s’est produite lors de l’établissement d’une connexion à SQL Server. Le serveur est introuvable ou n’est pas accessible. Vérifiez que le nom de l’instance est correct et que SQL Server est configuré pour autoriser les connexions distantes.

Résolution

Si vous avez configuré une instance SQL Express pour le witness, vous devez activer le protocole TCP/IP à partir de la console “SQL Server Configuration Manager”

image

Microsoft.SqlServer.Management.Common.ExecutionFailureException: An exception occurred while executing a Transact-SQL statement or batch. ; System.Data.SqlClient.SqlException: Cannot open backup device ‘\\serverwit.contoso.local\LyncSQLShare\DbDataBackup-rtcxds-serverwit-contoso-local_LYNC.bak’. Operating system error 5(Accès refusé.).

Résolution

Vérifier que le compte de service possède les droits sur le share et le dossier pour lire et écrire.

Vous devez normalement résoudre la plupart des erreurs rencontrés lors de la configuration du mirroring avec Lync 2013.

Enjoy !

[Lync 2013] Développement Lync 2013 – Quoi de neuf pour les SDK ?

0

Microsoft a publié le premier cumulative update pour Lync 2013 en février. En plus de celui-ci, les outils de planification, d’administration, de debugging et les différents SDK sont disponibles.

Ce post est le premier d’une série sur les nouveautés de ces kits de développement qui permettront d’adapter et de personnaliser le fonctionnement de Lync pour répondre à vos différentes problématiques. Lync 2010 possède quatre SDK (n’hésitez pas à consulter mon précédent article sur le sujet disponible ici).

Lync 2013 reprend certains éléments de son prédécesseur et introduit des nouveaux concepts afin d’exploiter au mieux les nouvelles features de cette version. Avant de rentrer dans le détail des différents SDK, voici une rapide présentation :

Lync 2013 SDK

Cette API fut publiée pour la première fois lors de la sortie de Lync 2010. Son équivalent sous OCS est UCCAPI (Unified Communications Client API).

Grâce à cet outil, le développeur pourra automatiser ou réécrire le fonctionnement du client Lync. Il intégre la plupart des composants présents dans le client (WPF et Silverlight), ainsi que les classes, méthodes et évènements .net pour atteindre le “coeur” du client Lync 2013 :

  • Gérer la connexion
  • Recevoir et afficher un message instantanée
  • Utiliser la présence
  • Automatiser la création d’un conférence avec les différentes modalités (audio, vidéo, partage de contenu »)
  • Contextualisation
  • Mode “UI Suppression Mode”

Il vous aidera également à intégrer vos applications métiers dans les workflows de communication pour par exemple afficher les informations d’un client lors d’un appel téléphonique.

Côté nouveautés, le SDK lync 2013 intègre la gestion du partage de contenu et d’application, ainsi que le pilotage de certaines fonctions pour le persistent chat.

UCMA 4.0

Comme dans la version 3.0, cette nouvelle release d’UCMA conserve sa puissance et son évolutivité. Elle apporte deux nouveautés principales (Ce ne sont pas les seules rassurez-vous !).

    • La bonne : Le support du framework Async Task pour faciliter le développement en asynchrone
    • La mauvaise : La suppression d’UCMA Workflow

Tous les outils présents dans ce kit offrent l’accès à la plupart des fonctionnalités de Lync : Conférence, Routage des flux audio et vidéo, Contextualisation, Messagerie Instantanée, Présence, Text – To –Speech (Avec l’utilisation de Speech Platform en version 11 et de VoiceXML), Speech-to-text, …

Lync Server SDK

Il s’agit de la seule API ou il n’y a que quelques nouveautés. Elle est utilisée côté serveur pour manipuler les messages SIP (avec MSPL : Microsoft Processing Language). Elle ne doit néanmoins pas être oubliée car elle peut être très efficace dans certains scénarios de filtrage, de modification ou de journalisation.

Lync Persistent Chat

Le persistent Chat fait partie des nouveautés de Lync 2013. Contrairement à la version précédente (Lync Group Chat), cette fonctionnalité est intégrée dans le client Lync. En complément du SDK client, il est donc possible de gérer facilement les salons de discussions :

    • Gestion des salles
    • Ajouter / Supprimer un message
    • Ajouter des fonctionnalités aux add-ins pour les salles
    • Uploader un fichier dans la salle
    • etc …

UCWA

Il s’agit de la GRANDE nouveauté de lync 2013 en matière de développement. Très attendue, cette interface est ajoutée par le cumulative update de février 2013. Un répertoire virtuel supplémentaire est installé sur le serveur front end de Lync. Il expose des méthodes REST pour interagir avec les éléments suivants :

  • Présence
  • Messagerie instantanée
  • Paramétrage de la téléphonie (Simultaneous Ringing, Forwarding, …)
  • Photo / Contact Card
  • Gestion des meetings
  • Accès Anonyme
  • Audio en mode call via Work

Elle offre la possibilité à la plupart des développeurs Web (php, java, …) d’exploiter et de récupérer des informations Lync à partir d’applications non .net. Pour finir, le client Lync n’est pas nécessaire Sourire.

Il s’agit de la première release et je pense que cette API va offrir de belles perspectives. Toutes les informations pour UCWA sont disponibles sur le site http://ucwa.lync.com . N’hésitez pas à tester la démo !

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à venir consulter régulièrement les pages de ce blog ou j’essayerai d’illustrer ces différents SDK. Vous pouvez également consulter la vidéo de ma session aux techdays sur le même sujet.

Enjoy !

[Lync 2013] Installation Cumulative Update Février 2013

2

Le premier cumulative update pour Lync 2013 est sorti la semaine dernière. Celui-ci apporte des mises à jour très intéressantes dont UCWA (qui est bien sûr la plus importante pour moi =)). Je reviendrai sur cette partie dans un prochain article sur les différents SDK disponibles.

Microsoft-Lync-2013-Logo

Vous pouvez retrouver l’ensemble des informations sur le site du support Microsoft : http://support.microsoft.com/kb/2809243/en-us

Pour installer complètement cette update, il est nécessaire de lancer quelques commandes powershell. Elles permettent de mettre à jour la base de données (ici pour un serveur standard) :

Install-CsDatabase -ConfiguredDatabases -SqlServerFqdn SE.FQDN -Verbose
Install-CsDatabase -CentralManagementDatabase -SqlServerFqdn CMS.FQDN -SqlInstanceName DBInstanceName –Verbose

Lors de l’exécution de ces commandes, vous risquez d’obtenir ce message d’erreur :

cannot find any suitable disks for database files. you must manually specify database paths

Après vérification de l’état de santé de votre base de données (qui je pense ne présente aucun problème), vous pouvez également vérifier l’espace disque. Pour ma part j’ai dû rajouter 15Go pour que la commande passe sans message d’erreur.

Bonne découverte de Lync 2013 !

Haut de page